Marche arrière…

« Bof, bof, bof » nous dit le ciel qui compatit à grosses larmes à la misère du monde…
Sachant qu’après la pluie vient forcément le beau temps, cette perspective doit nous permettre de ne pas nous soucier du ciel d’aujourd’hui.
Car nous n’y pouvons rien.
Il s’impose à nous.
Comme tant de réalités de notre existence.
Mais peut-être pouvons-nous faire que, demain, la météo ne soit pas la même.
À condition d’y croire et de faire en sorte.
D’y croire et d’agir.
À chacun de trouver propre motivation, à chacun de trouver ses raisons d’avancer.
Ne pas avancer c’est faire du surplace.
Et courir le risque de passer en marche arrière.

« Point n’est besoin  d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer »
Guillaume d’Orange

Publicités
Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s