J’AI RÊVÉ

Je rêve d’une nuit si noire qu’on n’y verrait qu’une seule étoile.
Je rêve d’un silence si profond qu’on n’y entendrait qu’un seul souffle.
Je rêve d’une alcôve si secrète que n’y mènerait qu’un seul chemin.
Je rêve de draps si défaits qu’on n’y lirait qu’un seul désir.
Je rêve d’une étreinte si forte qu’on n’y connaîtrait qu’un seul plaisir.
Je rêve d’un instant si rare qu’on n’en vivrait qu’un seul par éternité.
Je rêve de faire ce rêve mille fois.
Chaque seconde de chaque minute de chaque heure de chaque jour.
Jusqu’à ce que vienne la nuit.
Une nuit si noire qu’on n’y verrait qu’une seule étoile.
Toi.

Léo Myself – « Dans une vie antérieure » – 2007 > 2013

Cet article a été publié dans À CŒUR PERDU. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s