La rentrée…

Ça y est. Il suffit d’être le 1er septembre et tout change. C’est ce qu’on veut nous faire croire, en tout cas. Rentrée des classes, augmentations de tout poil, ultimes bouchons sur les routes des vacances, fin de ces dernières, plus de météo des plages…
Merde ! À la Saint Aristide tout est splendide mais quand c’est la saint Gilles plus rien n’est facile ???!!!
En une  nuit, la plupart se sent obligée de dire adieu à la béatitude balnéaire la plus absolue et, les yeux battus, la mine triste et les joues blêmes (licence poétique, la majorité étant grillée comme un toast) se voit contrainte d’aborder ce nouveau mois comme si c’était l’entrée du purgatoire (pour les croyants, pour les autres l’entrée d’un poste de police, par exemple, serait plus évocateur…).
Re-merde ! Pourtant, le soleil brille, les filles sont belles et les garçons aussi, les terrasses de café sont toujours aussi accueillantes et la légèreté de l’instant ne semble pas avoir repris le chemin de l’école…
L’été est encore là pour plusieurs semaines.
Pas beaucoup plus.
C’est pour ça qu’il y croit si fort.
Que c’est toujours un peu les vacances.
Je suis d’accord avec lui.

« On n’a jamais autant besoin de vacances que lorsqu’on en revient »
Ann Landers

Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s