La nuit

C’est con. Une nuit.
Où tout bascule. Sans vraiment comprendre pourquoi.
D’un seul coup, plus d’étoiles, plus de lune. Seulement un amoncellement de nuages.
Venus de nulle part. C’est bien ça le plus chiant. De nulle part.
Les prévisions météo ne l’avaient pas annoncé.
Si ça l’avait été, on aurait pu se préparer.
Pour ne pas être aussi démuni. Aussi désemparé.
C’est con. Une nuit.
Lorsqu’on n’arrive pas à trouver le sommeil.
Qu’on se pose mille questions qui restent sans réponse.
Mille questions qui finissent par peupler la nuit comme autant d’étoiles.
Des étoiles qui ne brillent pas.
Des étoiles qui s’éteignent. Quand vient le jour.
Le jour, le ciel.
Le soleil. Plein la gueule.
De l’herbe sous les pieds.
Un arbre où s’adosser. Se reposer. Se ressourcer.
Pour recommencer. Et oublier la nuit.
Parce que c’est con.
Une nuit.

« La nuit, le jour, une certitude. Ça ne dure pas plus que ce que ça doit durer.» 

 Léo Myself

Publicités
Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s