Les Bleus

Ça y est ! Ils sont partis. Enfin presque.
Ils vont embarquer. Ils embarquent. Ils s’assoient à leurs places. Le turbines se mettent à siffler. L’engin avance sur le tarmac.
Il s’élance. Prends de la vitesse. Les roues sont sur le point de bientôt éventuellement quitter peut-être le sol…
Ouiiiiiii ! Décollage réussi !
Fantastique ! Formidable ! Extraordinaire !!!
Nous ne sommes pas en train de partager la joie des ingénieurs de la NASA.
Juste invités à nous extasier devant l’exploit que semble constituer le départ des Bleus (Équipe de France de Foot pour les incultes…) à destination de Brésil et de sa Coupe du Monde.
Des heures d’antenne à nous submerger d’infos aussi capitales qu’essentielles : que vont-ils faire durant le vol ? Quelles recommandations pour qu’ils supportent bien le trajet (sans blague, ils n’ont jamais pris l’avion ??!!) ? Que vont-ils manger ? Boire ? Combien de fois iront-ils faire pipi ? Et caca ?…
Dire que nous allons subir le même pensum à leur arrivée !
Ça me fait penser aux albums de Martine : « Martine dans l’avion », « Martine aux cabinets », « Martine et son jeu vidéo », « Martine en vacances », « Martine revient en France »(une crainte, un espoir, une promesse ?)…
C’est dommage qu’il n’y ait plus Ribéry. Bescherelle avait déjà prévu un album « Le Mundial que ce soye plus bien si ce serait français »
Allez, les Bleus, on sait bien que cette mobilisation médiatique a des objectifs précis : servir la soupe aux sponsors et vous permettre ainsi de ne pas cracher dedans.
Pendant ce temps-là, chez nous, en bas, notre pays devient un peu plus bleu (marine…), l’hématome du chômage ne désenfle pas et les contusions de la vie n’épargnent pas grand monde.
Et je ne parle même pas des souffrances de la population brésilienne…
Du coup, je crois que je vais préférer d’autres couleurs.
Le blanc, le rosé ou le rouge.
En verre et contre tous.

« On cherche à satisfaire le peuple avec du pain et des jeux (Juvénal). Mais pour le faire espérer, ne vaudrait-il pas mieux du vin et des vœux ? »
Léo Myself

Publicités
Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Bleus

  1. Arnaud dit :

    La France s’arrête lorsqu’un petit nombre d’individus bleus s’envole vers d’autres cieux….
    Des petits bleus payés des millions à courrir après et jouer à la baballe….
    Pendant ce temps, le petit peuple souffre mais inondé par la bleu information, il se trouve un espoir et le gouvernement veille au grain….
    Vivement l’atterrissage des petits gris, le niveau intellectuel n’en pourra être que largement supérieur.
    Le mois va être long…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s