L’accent

Incontestablement, il est du sud.
Il chante comme les cigales, sent bon les odeurs de garrigues, de thym et de farigoulette, prète à sourire (mais pas à rire !…), éclaire les journées de son soleil sonore et nous fait l’esprit plus léger.
C’est l’accent.
En particulier l’accent valentin.
Avec lui les filles sont encore plus belles et les garçons tout de suite sympathiques.
Parce qu’il a quelque chose de spécial. Cette façon bien à lui de terminer les phrases.
Avec son cœur. Et ça s’entend.
Les yeux des demoiselles brillent, leurs rires sont des cascades de bonheur.
Les hommes parlent en jouant du Pagnol, faconde et tendresse, émotion et rudesse…
Je connais cet accent. Bien même. Chaque fois que je l’entends, c’est pareil.
Sa musique rend l’âme aérienne, un rien rêveuse, joyeuse aussi…
Cette façon de poser tant de belles couleurs sur la vie, j’en connais peu.
D’accents qui sachent le faire. Très peu.
Mais de là à lui consacrer un jour spécial dans l’année ?!
Un peu exagéré (ézajérèèè, avec l’accent valentin…), non ?
Paraît en plus qu’ils en ont fait la Fête des Amoureux… De ce que je vois, c’est plutôt la fête des fleuristes, des restos, des bijoutiers et des voyagistes !
Qu’èsse cé cèète couillônnnadeee (toujours l’accent…) ?
Il faudrait un jour spécial dans l’année. Pour témoigner son amour ?
Et pendant les 364 (ou 365) autres jours ? On s’en fout ? On se fait la gueule ? Pas un bouquet, pas un dîner en tête-à-tête ? C’est donc réglé comme du papier à musique. Petite musique d’une nuit bien sombre. Qui durerait jusqu’à l’année suivante…
Je sais ce qui fait défaut.
C’est l’accent. L’accent de la sincérité. De la profondeur. De l’authenticité.
De la patience aussi. De l’écoute, de la compréhension et du pardon.
De l’amour en fait.
Qui n’a pas besoin d’une date sur le calendrier pour se manifester.
Qui est présent chaque jour. Sous des formes différentes. Regards. Attentions. Désirs. Caresses. Disputes. Ruptures. Baisers. Réconciliations.
Chaque jour, il faut le rendre vivant. Chaque jour il faut le mériter.
Chaque jour il faut en donner. Encore plus.
En y mettant tout son cœur.
Et l’accent.
L’accent valentin…

« La vie est un peu comme les mots. C’est l’accent qui les fait chanter… »

 Léo Myself

Publicités
Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s