FINEMENT

MASQUE COVID CORONAVIRUSVoilà. Nous y sommes.
Après presque 8 semaines. On peut respirer. Au moins sortir sans attestation.
Quelle liberté ! Mais avec des masques.
Pour ceux qui en ont. Pour les autres, pas de transport en commun. Ni de boulot.
Sinon, télétravail, droit de retrait, et peut-être action syndicale, inamicale, sans dictat, ou simple crainte d’impact.
Du rebond, de la deuxième vague (lorsque qu’on dit deuxième, c’est qu’il peut y en avoir une autre…), d’une pandémie qui serait une ultra-méga-giga-pédimie.
Dont le seul objectif serait d’éradiquer le mal ultime. Celui qui détruit la planète, qui dévaste la nature. Qui tue sans retour ce qui nous permet de vivre. L’air, l’eau, la terre. Alors. Alors, que sera le monde demain ?
Le même, mais en pire comme le prédit Houellebec ? Ou un autre.
Un monde dont nous aurions compris que nous n’en sommes pas propriétaires.
Seulement des occupants provisoires. Éphémères. Appelés à disparaître.
Un jour ou l’autre. Un monde qui ne nous ne méritons pas vraiment.
Que nous devons préserver. Si nous voulons nous préserver.
D’aucun prédise une autre vie.
La plupart se précipite chez Zara ou au Mc Do.
Alors ?
On fait quoi ?
Comme si rien ne s’était passé ?
Comme si le coronavius n’était qu’un avatar de plus ?
On fait quoi ?
On s’enferme ? On se terre ? On s’enterre ?
On fait quoi ?
Comme s’il n’y avait que soi ? À sauver ? À préserver ?
Pour quoi faire ?
Pour recommencer ?
La course en avant ? Vers quoi ? Plus d’accumulation ?
Plus de possession ?
Mais que possédons-nous vraiment ? À part notre vie ? Et encore…
Alors réfléchissons.
Pensons sérieusement. Au monde.
Pas à celui que nous voulons.
À celui que nous souhaitons laisser.
À nos enfants.
Et leurs enfants.
À celles et ceux qui viendront après.
S’il y a un après.
Pour une fois soyons moins cons.
Et si, malgré tout, nous le sommes.
Cons.
Soyons cons, mais finement.

« La principale défaillance de l’être humain, ce n’est pas sa connerie. C’est que sa connerie manque cruellement de subtilité. »

Léo Myself. Bordeaux. 12/05/2020

 

 

 

 

 

Cet article, publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s