Nuit blanche

Orages partis. Ciel dégagé. Bleu. Bien bleu.
Comme la journée, a priori.
Mais pas la nuit. Elle sera blanche.
J’ignore pourquoi, j’en ai le sentiment.
Sentiment. Justement.
Sentiment que la vie est courte. Très courte. Trop courte.
Que chaque moment que l’on n’a pas vécu est perdu.
À jamais. Et qu’il ne faut jamais rien regretter.
De ce qu’on n’a pas fait.
C’est un peu comme un redoublement.
Une nuit blanche.
Approfondir ce qu’on a survolé. S’intéresser à ce qui nous paraissait superflu. Réviser ce qu’on n’a pas bien compris.
Illusoire ? Peut-être. Le tout c’est d’y croire.
Et y croire, c’est déjà le pouvoir.
Une nuit blanche. Pourquoi blanche d’ailleurs ?
À cause de ce qu’on est censé se mettre dans le pif pour rester au top jusqu’au petit matin ?
Va savoir.
Moi, j’ai ma propre coke.
Made in vie ta vie.
Sans se retourner. Sans s’arrêter. Sans oublier non plus.
En la prolongeant, parfois.
D’une nuit blanche. De temps en temps.
Faite d’espoir et de rêves. De joies et de plaisir.
Une nuit blanche comme une page.
Qui s’écrit toute seule.
En laissant les mots parler d’eux mêmes.
Ils le font tellement mieux.
Que moi.

« Nous avons toute la vie pour nous amuser, nous avons toute la mort pour nous reposer »
Georges Moustaki

Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s