Agnus défi

Je n’aimerai pas aujourd’hui. Être à leur place. Il y a bien une diminution.
De ce rituel culinaire.
Néanmoins, ils sont encore un paquet. À passer à la casserole. Ou à la broche.
Symbole d’innocence et d’obéissance, ils y ont droit. Tous les ans. À la même époque. Certains affirment que c’est écrit. Inscrit. Dans l’histoire. D’un Abraham. Ou Ibrahim. Les transcriptions restent un peu approximatives. Qui en aurait sacrifié un. À la place de son fils. Je reconnais n’avoir pas hésité. À la place. D’Ibraham.
Trancher la gorge d’un ovin plutôt que celle d’un de mes garçons. Faut pas déconner !
Il y aussi une autre version. Le sang de cette bestiole aurait permis de ne pas se tromper. De cible. En traçant un signe sur certaines portes. Où les nouveaux-nés devaient être soustraits. À la colère. Divine.
Encore une fois des innocents, des enfants. Des marques. Pour savoir qui tuer… Finalement, rien n’a changé.
En attendant, j’en connais qui doivent se marrer.
Les cochons.
Déjà épargnés par certains principes dogmatiques. Ils échappent aussi à ce massacre pascal. À l’aïd el kebir aussi. Sont vernis ces gros porcs ! Exemptés. De toutes les célébrations religieuses. S’il n’y avait pas d’amateurs de jambon, saucisse, pâté, boudin et autres cochonnailles, ils auraient la belle vie.
On se venge un peu. Quand même.
Si pour quelques uns ils sont un poison absolu, pour nous tout est bon chez eux.
Alors on bouffe tout !
Mais ils ne sont jamais les victimes expiatoires. D’aucun autel.
À part celui de la gourmandise.
Mieux semble valoir être fournisseur officiel de barbecues en tout genre.
Que nourriture symbolique de l’esprit. Saint ou pas.
D’autant que les grillades en plein air c’est limité. Dans l’année.
Bref, certains ont plus de bol. Que d’autres.
On est clairement plus sympas. Avec eux.
Sans doute pour ça.
Qu’on dit « copains comme cochons ».
Et non « potes comme des agneaux »…

« Etrange de constater que, dans certaines occasions, mieux vaut être un sale porc qu’un doux agneau. Décidemment, l’innocence ne paie pas. »
Léo Myself

Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Agnus défi

  1. rosiko dit :

    Merci et bravo mon cochon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s