iJobs 0.0

L’avait-il imaginé ? Envisagé ? Prévu ? Qui sait.
Dans sa géniale intuition et sa créativité visionnaire, ça devait être le cas. Ça aurait pu. S’il avait connu la France. Et sa cohorte d’administrations, de (super)structures, d’institutions de tout poil et de comités en tout genre.
Oui, s’il avait su il l’aurait inventé. Aussi. Histoire de faire avancer le schmilblic.
Comme l’iMac, l’iPod, l’iPhone, l’iPad, l’iWatch…et tous les trucs en « i » (prononcer « aïe ») quelque chose…
Steve Jobs pouvait faire surgir les innovations les plus incroyables, les plus improbables, de son imagination. Et changer notre vie. Notre manière de communiquer, de nous déplacer, de partager, d’échanger.
Il a dessiné les contours d’un futur devenu depuis notre quotidien.
Il a insufflé une nouvelle dimension à notre espace temps.
Ce grand génie du XXème siècle ne le sait pas et ne le saura jamais (malheureusement) mais il pourrait être mis à l’honneur par la France. Peut-être décoré, même ! Car il est en passe, tout du moins sa vision révolutionnaire est en passe de sauver notre pays.
Rien de moins, mazette !
Oui, c’est officiel, c’est même paru dans la presse.
Donc c’est vrai…
Inspirés par ce grand homme, en particulier par son concept de « Store » appliqué, dupliqué (Apple Store, App Store, etc), certains esprits hexagonaux très éclairés n’ont pas hésité à s’en emparer pour nous faire accomplir un bond en avant phénoménal.
Dans un domaine crucial : le monde du travail. Ou plutôt du non-travail.
Du chômage, quoi !
C’est ainsi, qu’il y a quelques jours, est né « Emploi Store », la plateforme des services web et mobiles de Pôle Emploi…
Dans quelques semaines, la courbe des demandeurs d’emploi va baisser. Dans quelques mois, ce ne sera plus une baisse mais un effondrement. En 2016, l’Académie Française supprimera le mot chômage du dictionnaire. Et ceux qui affirmeront avoir connu cette situation passeront pour des affabulateurs ou de doux dingues.
Steve Jobs mérite donc parfaitement et à titre posthume, une Légion d’Honneur déjà largement distribuée au show bizz, aux sportifs à crête et autres ambassadeurs de l’excellence française.
J’espère que les postes proposés ne seront pas que virtuels.
Qu’il ne faudra pas avoir passé 10 niveaux à Candy Crush pour être recruté.
Que Pôle Emploi a bien reçu ses calendriers 2016.
Et réalisé que le poisson d’avril n’était pas le 1er juillet.
Que Steve Jobs, où qu’il soit, doit se payer un méga-giga tranche de super « iFourire ».
Que ces « iJobs » (grâce lui soit rendu) ne seront pas des « aïe boulots ».
Que j’attends avec impatience.
L’arrivée prochaine des « iLections ».
Pour mettre un bon coup de pied à « l’iCul ».
De tous ces « iDiots » (non, ce n’est pas « aïedaillote » mais simplement « bêtes comme ses pieds »).
Qui pourront, du coup, sans mal, devenir des iCons.
Pas « aïeconze ».
J’ai bien dit.
iCons.
Comme ça se prononce.

« Sans nouvelles expériences, quelque chose dort à l’intérieur de nous. Le dormeur doit être réveillé. Mais parfois, il a le sommeil bien lourd…(tribute to Frank Hebertt) »
Léo Myself

Publicités
Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s