Permis de bondir

C’est rien de le dire. Un saut dans l’espace. Un triple lootz périlleux arrière rattrapé sur le nez. Voilà ma réaction. En apprenant la nouvelle. Ce matin, dans le journal.
Oui, il m’arrive de faire café/croissant/PQR en début de journée.
Mes yeux ne s’en croient pas eux-mêmes ! Je n’en suis pas encore revenu.
Pour ça, il aurait fallu que j’y aille, me direz-vous. Certes mais je n’avais pas très envie.
Et je ne m’en sentais pas vraiment capable, tellement ça m’a coupé les pattes…
Mais de quoi dont est-ce qu’il s’agisse (?) vous murmurez-vous in peto (et en français aussi)…
Dans le collimateur des préoccupations essentielles de notre gouvernement et des mesures vitales à prendre pour notre pays, voilà la crème de la crème, l’extrait de baume concentré d’un pur parfum d’authentique connerie : il a été décidé de raccourcir les délais de passage du permis de conduire.
C’est vrai c’est terrrrrrrible ! D’être obligé d’attendre plusieurs mois. Avant d’avoir le droit d’aller se cartonner à 18 ans et 2grs dans le sang en sortant de fêter ledit permis…
Mais bon, tout le monde n’est pas nécessairement dans ce cas.
Or donc, décision magistrale de nos élites : en cas d’engorgement des épreuves et pour que ça puisse aller plus vite, les examinateurs du fameux papier rose pourront désormais être remplacés par des…préposés à la distribution du courrier… !!!
Pas de confusion, je n’ai aucun mépris pour ce noble métier qu’on nommait autrefois «facteur» (ou factrice). Mais sachant qu’un grand nombre accompli sa tournée à pied ou à vélo et que le seul créneau qu’ils ont à faire c’est de parvenir à glisser une lettre dans la boite… Je m’interroge sur la correspondance (je peux m’amuser ?…) avec le rôle d’examinateur du permis de conduire…
À quant les artisans bouchers pour valider une thèse de chirurgie ? Ou des plombiers jugeant la qualité de diagnostic d’un gastro-entérologue ?
J’attends impatiemment le jour où un étourdi deviendra formateur d’astronautes pour leur expliquer comment aller dans la lune… Ou qu’une personne n’ayant jamais vraiment connu le bonheur en donnera la recette parfaite à une autre…
Je me dis que, plutôt que de tourner 7 fois sa langue dans la bouche de sa chérie (ce qui n’a rien de désagréable, bien au contraire), certaine tête pensante ferait mieux de laisser tourner 7 000 fois ses idées à la noix dans ce qui lui tient lieu de cervelle…
Ça nous éviterait de nous sentir très cons.
D’avoir désigné de pareil génies.
Pour conduire notre hexagone.
Dans le mur de la honte.
Qu’il me soit permis de bondir.…

« Rien ne sert de penser si on n’a pas un minimum réfléchi avant. »
Léo Myself

Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s