Recette gagnante (peut-être)

Pourquoi pas ? Qui ne tente rien n’a rien… En l’occurrence, pas besoin de tenter beaucoup. Pour décrocher le pompon. Un pompon décapotable, certes, très agréable pour les beaux jours. Et pour se la péter un chouïa. Mais il faut entrer. Seulement.
Même pas s’asseoir. Ni commander. Ni consommer. Ni payer. Juste entrer. Pas difficile.
Alors, où est le loup ? Nulle part. J’ai épluché le règlement. Aucun piège soigneusement dissimulé, ni de mentions en minuscules caractères verticaux sur le côté…
Et puis, merde ! Pourquoi se méfier en permanence, de tout et de tout le monde ?
Oui, il y a vrais bienfaiteurs de l’humanité. Prêts à vous faire gagner un cabriolet sport de marque allemande prestigieuse dans un modèle de laquelle un acteur américain iconique a trouvé la mort il y a plus d’un demi-siècle… Rien qu’en franchissant le seuil d’un des restaurants dont il a fait (pas l’acteur…) une chaîne en copiant la formule d’un établissement bordelais historique et réputé.
Et alors (bis) ????
Bon, d’accord, une bagnole comme celle-là au prix annoncé (50 000 €), doit juste y avoir le châssis, la caisse, le moteur et le volant… Pour le reste, faudra peut-être casser sa tirelire… Mais l’intention y est quand même.
Bien entendu, d’aucuns me feront remarquer qu’il s’agit d’une opération marketing, un coup de pub pour faire tourner les dits restos, ou Bistros puisqu’ils se dénomment ainsi… Pas faux. Mais à coup de 12,90 € la formule, pas moins de 3876 repas (soit une moyenne de 155 repas par établissement, il y en a 25 à l’heure actuelle) sont nécessaires pour amortir l’histoire… Ça en fait des frites à envoyer !
Sans oublier, qu’on peut participer sans manger. On entre, on remplit le bulletin, on le glisse dans l’urne et, hop, le tour est joué…
Je m’interroge sur un point, cependant : si on envisage de se faire une bouffe à moins de 15 €, une Porsche Boxter est-elle notre désir (ou besoin) premier ? Et si on la gagne, aura-t-on les moyens de l’équiper (cf.supra) et de l’entretenir ? Au bout du bout, n’est-ce pas un cadeau virtuellement empoisonné qui viendrait récompenser une simple intention potentielle ?…
Si je cherche des piles bon marché dans un magasin d’électronique, va-t-on me faire cadeau d’une TV écran plat HD ?
Vais-je gagner mon poids en farine extra-fine parce que j’aurais humé l’odeur des chocolatines en passant devant la boulangerie ?
Suffit-il que je rêve de l’être aimée pour que Nouvelles Frontières m’offre le voyage de noces ?
On en est là.
La prime à l’envie.
Le concours du peut-être.
La palme du « non merci, je ne fais que regarder… ».
J’aime rêver.
De plus d’amour.
De plus de joie.
De plus de plaisir.
De plus de partage.
Pas d’un bolide sans toit.
En échange d’un (peut-être) steak frites…

« Faire croire aux gens qu’il est facile de péter plus haut que son QI n’est ni compliqué, ni risqué. C’est le jour où le vent tourne que ça le devient. »
Léo Myself

Cet article a été publié dans MÉTÉO INTÉRIEURE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Recette gagnante (peut-être)

  1. Arnaud dit :

    Non mais allo quoi !!!
    Un Boxster de beauf et pourquoi pas un caleçon pendant que l’on y est ???
    Une 356 spider aurait été bien mieux, histoire que l’on puisse se fendre la poire à chaque virage, comme dirait James …
    Donc je ne joue pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s